Souvenirs de vacances

Les vacances sont toujours trop courtes !

Savoir ramener des souvenirs denses et intenses, c’est ce qui s’appelle vivre pleinement, comme en « pleine conscience »…

Comment prolonger les effets des vacances ?

Je vous propose quelques devoirs de vacances à faire pour donner corps à vos souvenirs, leur donner un goût plus intense, plus épicé peut-être, une meilleure consistance de bien-être.

En marchant sur la plage, dans un parc, sur un chemin, dans un champ, dans les dunes… Ou ailleurs…

Vous pouvez décider de fabriquer un souvenir agréable à rapporter avec vous, chez vous

Il n’y a pas de recette absolue, mais je vous offre bien volontiers quelques unes des miennes :

  • Avant un temps de villégiature, se rendre régulièrement en pensées vers ce moment agréable à venir
  • Pratiquer le « polé polé » – ce terme swahili si mignon qui veut dire « tout doucement »
  • Se pauser  dans cet autre espace et respirer
  • Méditer souvent
  • Prendre la mesure de ses pas, leur rythme, la façon dont les pieds se posent sur le sol… Marcher en respirant à plein poumons.
  • Imaginer embrasser le sol à chacun de ses pas. Un pas après l’autre, un pas à la fois. Faire le plein de grand air et d’une belle énergie.
  • Prendre des repères avec ses sens : écouter, retenir les sons, voir, se souvenir des couleurs, de la luminosité, sentir, humer les senteurs de cet endroit et toucher quelque chose, une feuille, de l’eau… pour donner de la texture à ce souvenir… Et quand cela est possible, goûter longuement quelque chose, un fruit cueilli, une fleur comestible…
  • Ramasser un galet, un coquillage ou un caillou qui semble beau ou insolite. Le ramener chez soi pour le poser à un endroit de passage. A chaque fois que vous verrez cet objet, vous penserez au lieu paisible où vous l’aurez cueilli.
  • Apprendre une chanson locale ou encore le tube du moment, une musique à fredonner ou à jouer avec un instrument. Une mélodie qui se rattache à ces vacances-là, cet endroit et son ambiance.
  • Ramener la recette d’un plat local pour la faire partager à son entourage au cœur de l’hiver par exemple.
  • Dessiner, poser des couleurs, écrire pour décrire ce lieu, ces moments privilégiés
  • Prendre des photos des lieux visités mais aussi de minuscules détails…  La plus belle pierre d’un mur, un fruit accroché à sa branche, une abeille sur un banc… Des détails insolites ou communs mais dont l’origine sera liée à ce moment de villégiature.
  • Formuler un vœu, un vœu pour soi, à faire « en rentrant » et s’y tenir ( !), pour marquer par un acte symbolique tout ce que ces instants vous auront apporté.
  • Trouver votre moyen personnel d’intensifier vos expériences

Je vous souhaite de très belles vacances, apaisantes, vivifiantes et surtout, pleines de vie et de plaisirs légers.

Retrouvons-nous à la rentrée, pourquoi pas ?!

Vous souhaitez un renseignement ou prendre un rendez-vous

Vous aimerez lire aussi