Gestion du stress quotidien

Ne pas laisser le stress seul aux commandes…

Gérer son propre stress devient parfois difficile voire même, insurmontable…

Le temps manque, l’écoute de soi reste un luxe, le retour sur son propre rythme semble être une utopie…

Mais le stress, qu’est-ce que c’est au juste ?

Etymologie :
Racine latine : ‘stringere’  = serrer, resserrer
Vieux français : ‘estresse’ = étroitesse, oppression.
Terme anglo-saxon désignant une pression, une tension.

• Définition Larousse 2011 : état réactionnel de l’organisme soumis à une agression brusque.
• Définition Dictionnaire Hachette 2002 : Ensemble des perturbations physiologiques et métaboliques provoquées dans l’organisme par des agents agresseurs variés.

Le stress est le nom donné à tous les efforts d’ajustement à notre milieu, c’est une réponse de l’organisme à toute forme de sollicitation.

C’est Hans William Selye, physicien et endocrinologue qui a mis en lumière la notion de stress, il nommera ses travaux  le Syndrome Général d’Adaptation (SGA) : Le corps soumis au stress génère des réactions physiologiques (hormones, immunité, etc.)

Aujourd’hui, il est communément admis que si le stress n’est ni bon ni mauvais, sa fréquence et son intensité le rendent nuisible pour la santé et par extension, pour le développement personnel et professionnel.

Le Syndrome Général d’Adaptation  connaît 3 phases :

1- La phase d’alarme : stress réactionnel
Tous nos sens sont en alerte : Les forces de défense sont mobilisées, un peu comme une armée en marche.
2- La phase de résistance : endurance au stress
C’est la phase d’adaptation à l’agent stressant : Les mécanismes d’adaptation sont poussés au maximum et les déséquilibres émotionnels et comportementaux apparaissent.
3- La phase d’épuisement : stress chronique
Stade ultime du stress, toutes les réserves sont consommées, les mécanismes de défenses dépassés, résistances et tensions s’installent jusqu’à l’épuisement (burn out) entrainant des pathologies (cardiaques, dépression etc.).

Comment gérer son stress ?

La gestion du stress passe par l’apprentissage de techniques à reproduire au cours de sa journée.
Il en existe plusieurs telles que le yoga, la méditation, les massages, l’aromathérapie, les arts martiaux…

… Et bien entendu, la sophrologie !

Elle apprend à utiliser des ressources simples, immédiatement accessibles, concrètes et facilement reproductibles.
Sa grande force est de rendre autonome dans la gestion du stress.
Les techniques respiratoires, le relâchement musculaire profond et la visualisation d’images positives seront répétés dans le quotidien en toute autonomie.

… Et aussi l’hypnose

Il peut être aidant de vouloir travailler la source du stress. Car enfin, nous ne sommes pas tous stressés par les mêmes « agents stresseurs ». Certaines personnes sont stressées par leur travail et d’autres dans leur couple, par le fait de devoir parler en public ou bien de se marier… Autant d’évènements auxquels chacun va réagir différemment.

L’hypnose lève le voile sur certains modes de fonctionnement du stress pour permettre d’y apporter une autre réponse : calme, énergie, joie, gratitude…

Et si une approche énergétique avait son intérêt ?

Magnétisme, reiki et EFT accélèrent le retour à l’équilibre, nécessaire à la récupération de l’organisme et des sphères mentales et émotionnelles.
Si l’énergétique ne « gère » pas le stress au quotidien, elle permet de revenir à l’homéostasie* plus rapidement et plus durablement.

*Homéostasie : l’équilibre que le corps cherche sans cesse à maintenir

Vous souhaitez obtenir un renseignement ou prendre un rendez-vous

Vous aimerez lire aussi

Acouphènes

/