Souffler un peu, laisser plus de place à la respiration, parce que respirer, c’est vivre