La sophrologie pour les acteurs de théâtre

C’est dans la confidence de mon cabinet que je rencontre des acteurs et des actrices en herbe ou qui ont déjà un peu « poussé »…

Le plus souvent les demandes parlent de mémoire, de trac et surtout de la voix.

Comme si le métier d’acteur pouvait parfois manquer d’air…

Au théâtre, pour déclamer un texte, il faut savoir respirer !

Simplissime, me direz-vous ?!

Pas autant que cela, pourtant, puisque de plus en plus d’étudiants en théâtre ou même d’acteurs plus confirmés, viennent me consulter pour «apprendre à respirer ».

J’ai moi-même découvert le théâtre toute jeune et j’ai eu la chance de jouer plusieurs années de suite « en amateur » et de façon assidue.
Je suis une grande convaincue des bienfaits de cette exposition particulière aux autres et de ses effets thérapeutiques.
J’ai, moi aussi, expérimenté le manque de salive, le défaut de voix, le débit de parole saccadé, le « bout » du souffle, quand l’air manque ou qu’il se bloque…

Un jour, un acteur a franchi les portes de mon cabinet en me disant : « Apprenez-moi à respirer, à m’ouvrir ». Cela a ravivé ma propre mémoire…

Nous avons travaillé ensemble, côte à côte, pour sentir, ressentir, trouver, ouvrir, décontracter, délivrer, libérer l’air dans son corps.
Et son texte a pris de la profondeur, son jeu, de l’ampleur, son débit, de l’assurance… Ce fût une belle première expérience.

Depuis, j’ai affiné, avec les acteurs et les actrices qui sont venus à moi, les réponses à leur apporter. J’ai même accompagné une troupe amateur jusqu’à un spectacle auquel j’ai assisté avec émotion après avoir respiré avec eux tous, juste avant leur entrée en scène, juste avant les 3 coups…

Parce que la sophrologie participe aussi à l’ouverture de la respiration et à ses ressources intérieures, elle est toute désignée pour accompagner celles et ceux qui montent sur scène.

Vous êtes acteur et vous souhaitez apprendre à respirer avec la sophrologie

Vous aimerez aussi lire