Vivre l’instant présent

Quand on m’a expliqué que la sophrologie c’était vivre l’instant présent, « on » avait des yeux ronds devant mes interrogations.

Pour « on », l’instant présent était une évidence !

Quand j’ai voulu apprendre à méditer, « on » m’a reparlé de l’instant présent, 

A présent, je savais presque déjà goûter le moment…

Si vivre l’instant présent n’est pas une évidence, cela s’apprend !

Alors, comment fait-«on» pour vivre l’instant ?

Eckhart Tolle explique dans son livre « Le pouvoir du moment présent » combien il est important de vivre chaque instant.
Pourtant Schopenhauer déplorait que la vie ne soit « qu’une succession d’instants présents» et que l’homme, le jour de sa mort, n’aurait pas vécu mais aurait laissé passer une succession d’instants.

Comment me positionner alors, moi qui avais plutôt la sensation que vivre l’instant présent, c’était perdre son temps ?

…Déjà que je devais organiser mon futur en fonction de mon passé pour ne pas reproduire les mêmes erreurs avant qu’après…

Puis j’ai décidé de laisser à « on » sa chance de me montrer, de me faire vivre cet instant présent…
Et j’ai simplement fini par laisser la sophrologie et la méditation de pleine conscience m’apprendre à capter l’instant avec mes sens et avec tout ce qui me compose.

Et j’ai alors ressenti une plénitude que je ne connaissais pas.

Vivre l’instant présent, c’est revenir à ses sens pour revenir à l’essence, revenir à l’essentiel

Simplement réaliser ce qui se passe dans l’instant. Dans l’instant, il y a mon souffle et sa douceur…

En cet instant qui sera suivi d’un autre instant, et « instant de suite »…

En cet instant, je respire. Mon cœur bat et j’ai les yeux ouverts sur la vie, j’entends mon chat qui ronronne et mon fauteuil grince à chaque fois que je remue un peu, comme un bruit rassurant qui me rappelle que j’ai la possibilité de bouger.
Je sens l’odeur de cette fleur que j’ai posée sur mon bureau et qui me donne à voir la finesse de ses pétales et l’équilibre parfait de sa corolle.
Tout cela me fait penser que mon bonheur est déjà grand ! Et pourtant, il y a autour de moi bien d’autres sources de bonheur encore.

Par exemple, le soleil qui inonde cet espace près de ma fenêtre, et les rires des enfants qui jouent dans la cour de l’école … Et je suis devant un ordinateur et j’écris en sirotant une tasse de thé rouge à la vanille à une température idéale…

Et vous, que se passe-t-il pour vous, en cet instant ?

Que se passe-t-il dans votre instant présent ? Vous lisez cet article, où êtes-vous installé, est-ce confortable ? Par qui, par quoi êtes-vous entouré(e), accompagné(e)… ?

Vivre l’instant présent, c’est comprendre ce qui est là, l’inclure à soi.

L’instant présent est un cadeau

Le jour où je l’ai compris, j’ai aussi senti toute la force qui se dégageait de la vie. Et je la partage chaque jour, « à présent ».

C’est ce que la sophrologie m’a aussi appris.

Pour vivre dans l’instant, revenez à l’essentiel

  • Respirez pleinement
  • Libérez-vous des tensions
  • Soyez attentif
  • Lissez vos émotions
  • (Re)centrez-vous
  • Observez avec précision
  • Utilisez tous vos sens, l’un après l’autre
  • Ressentez la subtilité
  • Méditez
  • Soyez créatif …

Profitez d’être en vie à chaque moment de votre vie.

Vous souhaitez un renseignement ou prendre un rendez-vous

Vous aimerez lire aussi

Le Bonheur

/

Le Deuil

/