Le Bonheur

Je vois partout autour de moi des personnes qui cherchent le bonheur…

Cela peut paraître étonnant…

C’est ainsi que l’envie d’écrire un billet sur le bonheur est née.

Mais par quel bonheur commencer ?

C’est alors que je découvre, au détour d’une page, un article sur une étude menée aux Etats-Unis, à l’Université de George Mason, en Virginie (clin d’œil à une amie chère à mon cœur).

Le Professeur Todd Kashdan a étudié ce qui rendait les anglais heureux et a mathématiquement déduit la formule du bonheur :

(Mx16 + Cx1 + Lx2) + (Tx5 + Nx2 + Bx33)

Effrayant ? … Probablement ! Réduire le bonheur à une équation « mathématique »… !

Toutefois, il y a du bon dans cette formule, ce sont les lettres qui la composent.
Voilà qui m’a rassurée sur le fait que le Pr Kashdan avait tout de même observé de véritables personnes « en vie ».

Voici donc les clés de cette recette

M = Moment : Vivre l’instant présent.
C = Curious (curieux) : Explorer pour mieux apprendre
L = Love (amour) : Aimer ce que l’on fait
T= Think (penser) : Avoir des pensées pour soi et pour les autres, penser à faire des compliments et des gestes vers soi et vers les autres
N= Nurture (faire pousser) : Cultiver les liens vers soi et vers les autres
B= Body (corps) : Prendre soin de son corps

Vous aurez compris que les multiplications sont les doses idéales d’utilisation de chaque lettre.

Par exemple Mx16 veut dire que vous devez, chaque jour, vivre pleinement 16 instants. A vous de varier lesquels !

Mais ceci n’est qu’une entrée en matière pour évoquer le bonheur…

J’ai aussi trouvé d’autres approches (non exhaustives)

Définition du bonheur par l’Encyclopédie Larousse :
Etat de complète satisfaction, de plénitude.

Pour Kant, le bonheur est une fin en soi, un but ultime à atteindre.

Et pour vous, le bonheur, c’est « quoi » et c’est « quand » ?

« Le bonheur ne vient jamais à ceux qui ne parviennent pas à apprécier tout ce qu’ils ont déjà », dit le proverbe.

Le bonheur se trouve déjà dans les petites choses du quotidien : un sourire échangé, un mot, une gentillesse, une tasse de bon thé, un rayon de soleil, une plante qui pousse, un rire, une cuillère de miel, une douce attention…  Alors, pourquoi tant de personnes sont en quête de bonheur ?

Le bonheur ne se quantifie pas, ne se pèse pas non plus.
Pourtant, si « le malheur des uns faisant le bonheur des autres » – comme le dit l’autre proverbe-, nous devrions être parfaitement heureux dans notre monde privilégié.

Pourquoi ? Comment ?

J’ai très envie de vous renvoyer à la formule mathématique du Pr Kashdan.

Je ferai aussi un très grand résumé personnel et qui n’engage que ma propre vision du bonheur :

Le bonheur, c’est prendre soin de soi et de son entourage en profitant pleinement de ce qui est déjà présent autour.

La sophrologie ne m’a pas appris le bonheur, mais elle m’a montré comment vivre pleinement ce qui est important pour moi.

La sophrologie, avec des techniques simples, permet de travailler son aptitude au bonheur en apprenant à

  • Respirer pleinement
  • Gérer ses émotions
  • Observer avec attention
  • Utiliser tous ses sens, l’un après l’autre
  • Méditer
  • Etre…

Vous souhaitez un renseignement ou prendre un rendez-vous

Vous aimerez lire aussi

Le Bonheur

/

Le Deuil

/

Vous êtes sportif, vous avez un problème et vous souhaitez une consultation de sophrologie

Vous aimerez aussi lire