Névralgie pudendale

Une maladie invisible qui handicape et fait souffrir à chaque instant

La névralgie pudendale est méconnue

Cette névralgie porte bien son nom, elle est particulièrement douloureuse.

Il s’agit d’une affection du nerf pudendal, du latin « honteux », qui est situé dans la partie profonde de la fesse, dans la zone pelvienne.

Le pincement de ce « nerf honteux » caché dans une partie intime du corps peut parfois conduire à des erreurs de diagnostique et diriger aisément vers des traitements visant à soulager les hémorroïdes, les cystites et autres mycoses vaginales.

Les symptômes

S’ils varient d’une personne à l’autre tant en intensité qu’en localisation précise, certains restent communs.

  • Sensations de brûlure, voire de « cuisson » dans la zone pelvienne (allant de la fesse et pouvant se propager jusqu’aux cuisses)
  • Sensation de gène s’apparentant parfois à la présence d’un corps étranger
  • Décharges électriques
  • Sensations de pincements
  • Tiraillements dans la zone rectale et / ou pelvienne

Les douleurs entraînées par une névralgie pudendale sont permanentes et s’intensifient généralement au cours de la journée, notamment en position assise.
Ces névralgies peuvent aussi prendre les symptômes liés aux affections citées ci-dessus (hémorroïdes, cystites, mycoses…).

C’est la raison pour laquelle le diagnostique est difficile à poser.
Les personnes atteintes de névralgie pudendale sont généralement traitées pour de nombreuses autres affections avant que le diagnostique puisse enfin être posé.

Pendant ce temps, la douleur reste omniprésente et la souffrance fragilise…

Lorsqu’enfin le diagnostique est posé, les traitements existent

  • Médicaments
  • Infiltrations
  • Opération
  • Ostéopathie de mobilisation
  • Sophrologie

La sophrologie en soutien

En effet, la Sophrologie apporte des techniques simples permettant à la personne souffrant de névralgie pudendale de devenir plus autonome.

En complément des actes et gestes médicaux, elle pourra apprendre ainsi à prendre elle-même en charge :

  • La gestion de la douleur
  • L’angoisse générée par la névralgie et le parcours médical
  • L’apathie et l’isolement liés à tous les inconforts de cette névralgie particulière
  • L’apaisement du système nerveux favorisant une meilleure récupération
  • Retrouver l’énergie nécessaire à un meilleur moral

J’accompagne régulièrement en cabinet et en toute discrétion, des personnes atteintes de cette névralgie douloureuse.

Vous trouverez des indications précieuses sur le site pudendalsite.com, qui regroupe des malades qui parlent de leurs parcours.

Je suis également répertoriée dans leur annuaire.

Vous souhaitez obtenir un renseignement ou prendre rendez-vous

Vous aimerez lire aussi

Acouphènes

/