Améliorer sa concentration

Soyez à ce que vous faites… Se concentrer, c’est la clé de l’efficacité !

Se concentrer, qu’est-ce que c’est ?

Quand j’aborde des grands concepts, j’aime revenir à ses définitions ou à des pensées émises par ceux qui réfléchissent…

Larousse : Fait de se rassembler, de se réunir, de faire porter toute son attention sur un même objet

Vénérable Henepola Gunaratana (moine bouddhiste, auteur de Méditer au quotidien): Si nous essayons d’arrêter le mental sur un moment, nous nous retrouvons frustrés, car il n’est pas possible de le maintenir fixé. Il est obligé de suivre ce qui arrive pendant le nouveau moment. Mais, comme le moment présent peut être trouvé n’importe quand, chaque moment de veille peut devenir un moment de concentration

La concentration sert à comprendre pour synthétiser puis mémoriser. Sans concentration, pas d’apprentissage, pas de restitution.
Les parents s’inquiètent du manque de concentration de leurs enfants dans certains cours, parce qu’ils sont en période d’apprentissage.
C’est souvent les défauts de concentration qui signalent certaines maladies dégénératives du cerveau, quand la mémoire immédiate ne répond plus ou moins rapidement.

Comment fait-on pour se concentrer ?

Je sens que je vous ai déjà un peu perdu(e-s) ?
Pourtant, j’essaie d’être pédagogue et d’éveiller votre curiosité… Et je vous invite même à relire la définition du Vénérable ci-dessus pour bien la comprendre, enfin, si cela vous intéresse…
Car enfin, personne ne parvient à se concentrer longtemps sur quelque chose de répétitif ou d’ennuyeux.
Pour qu’il y ait concentration, il faut qu’il y ait un intérêt, un enjeu, une envie… Une raison !
Le cerveau tient environ pendant 20 minutes tout concentré sur un objet, un sujet, un interlocuteur… Beaucoup moins si la personne ressent un grand ennui… Alors, l’esprit se met vite à vagabonder… Vous l’aviez remarqué ?

Quel est l’apport de la sophrologie ?

La sophrologie ramène d’abord dans le corps, l’immédiat, le présent.
C’est un formidable moyen de concentration. D’ailleurs, les débutants en sophrologie peinent parfois à se concentrer sur ce qui se passe dans leur corps et sont tout captivés par ce qui se passent dans leur tête… Qu’ils se rassurent ! Cela nous arrive à tous, même après des années de pratique, de nous laisser entraîner par nos pensées, mais c’est alors une nouvelle occasion de concentration à développer… Nous en parlerons peut-être un autre jour…
Il ne s’agit pas de se jauger les uns les autres, il y a des moments de vie où la concentration est plus facile qu’à d’autres. Si vous traversez une tempête émotionnelle, ce n’est pas le moment de solliciter votre concentration sur un autre objet, car, vous l’aurez compris, elle et déjà utilisée par les émotions…
C’est aussi là que la sophrologie intervient efficacement – d’ailleurs avec la concentration tout est affaire d’efficacité !- pour apprendre à revenir rapidement à un état émotionnel plus stable.
Enfin, la sophrologie propose une palette d’outils simples à expérimenter avant, pendant et après les périodes demandant une forte concentration.

La concentration s’entraîne, comme la mémoire, il suffit de vouloir s’y essayer…

Vous souhaitez obtenir un renseignement ou prendre un rendez-vous

Vous aimerez lire aussi