L’angoisse de devenir maman

Quand l’exemple « maman » est absent, décalé ou trop parfait…

Des croyances de future maman

« Je suis enceinte, mais je ne suis pas à la hauteur pour devenir maman… je ne vais pas y arriver… je ne saurais pas aimer cet enfant… je ne vais pas supporter que quelqu’un d’autre que moi s’occupe de lui… je vais trop l’aimer…»
Et bien d’autres croyances encore…

Lorsque j’entends une de ces phrases dans l’intimité de mon cabinet, mon cœur se gonfle.
Voilà une mission si délicate et si délicieuse à la fois !

Car enfin, personne ne devient maman sans un enfant

Les mamans, moi en tête, s’angoissent souvent qu’elles soient toutes jeunes mamans ou bien qu’elles aient des enfants plus grands.
Cependant, je n’oublie jamais ce sage obstétricien qui m’a accompagnée pour mon propre accouchement et qui m’a un jour dit :
« Madame, vous semblez oublier que dans une relation mère-enfant, il y a une mère et surtout un enfant. Faites-lui confiance, il n’arrive pas seul, il arrive avec de l’Amour ! »
S’il savait ce sage obstétricien comme je pense à lui souvent…

Apprendre à faire confiance à ce petit être qui arrive avec son Amour

Et avec sa façon d’être… J’en avais terriblement envie !
Alors, j’ai appris, enfin, j’y ai mis mon cœur… Et puis j’ai appris de mon apprentissage et d’autres choses encore et je continue d’apprendre…

Je suis loin d’être une maman parfaite et j’en suis ravie pour plusieurs raisons, et notamment parce qu’une mère parfaite, ça n’existe pas ! Même dans les contes de fée, les mamans sont loin d’être parfaites, quand elles ne sont pas des marâtres, ou encore déjà parties, ou même mortes…

Pourtant je sais aujourd’hui que…

…l’angoisse de devenir maman est un défaut d’estime et de confiance en soi

La sophrologie parle au corps, siège de blocages, des douleurs, des émotions.
Elle parle aussi au mental, lieu des croyances et au cœur, royaume de l’Amour.
Que trouver de plus juste pour un accompagnement à devenir maman ?
D’ailleurs, vous le savez bien c’est souvent, « comme par hasard » au moment de la grossesse que les mamans rencontrent la sophrologie…

C’est pour moi un bonheur de recevoir ces mamans inquiètes et surtout prêtes à s’améliorer encore pour accueillir cet enfant qui partagera et échangera désormais ses propres apprentissages avec elle.

Vous souhaitez obtenir un renseignement ou prendre un rendez-vous

Vous aimerez lire aussi