Prendre du recul

Prendre du recul, c’est accommoder sa vision sur soi.
Voir sa vie évoluer depuis un autre point de vue est le meilleur moyen de savoir changer de chemin quand et si c’est nécessaire.

La prise de recul, tout le monde en parle, mais nous oublions bien souvent de l’utiliser pour nous même.
C’est pourtant grâce à la prise de recul que la vision de ce qui vous arrive va pouvoir s’améliorer et que les réponses à y apporter vont se préciser.

Vous arrive-t-il parfois de regarder vivre les personnes de votre entourage…

Et de penser qu’il est dommage que ceci ou difficile que cela… Et de vous prendre au jeu de donner un conseil amical et bienveillant… Et de voir que la personne a pris une nouvelle direction pour un mieux devenu nécessaire et évident ?

Vous arrive-t-il de faire pareil pour vous ?

C’est bien souvent que je rappelle aux personnes qui viennent me consulter que nous sommes notre meilleur(e) ami(e), et que, par amour pour notre meilleur(e) ami(e), il est bon de lui parler pour lui permettre simplement de faire le point.
C’est en adoptant un autre point de vue que nous voyons plus large, plus haut, plus grand, plus loin.

Et si vous essayiez maintenant ?

Que diriez-vous en vous rencontrant ? Souvent, les autres voient une personne différente que celle que nous ressentons à l’intérieur de nous. Parfois, il arrive qu’on se sente « nul(le) », « moche », pas assez-ci et encore trop-ça… Il serait intéressant, en meilleur(e) ami(e) de soi, avec bienveillance et tendresse, de s’imaginer d’ailleurs ?

Petit exercice de prise de recul

Je vous propose un petit exercice amusant. Prêtez-vous au jeu avec toute la bienveillance dont vous êtes capable pour votre meilleur(e) ami(e), soyez honnête et non sévère, juste et non condescendant. Votre meilleur ami n’est pas un vil flatteur, sinon, il ne se comporte pas en meilleur ami !

  • Fermez vos yeux
  • Sentez comment vous êtes installé(e) – assis(e), debout, allongé(e) ?
  • Sentez vos points d’appui – chaise ou fauteuil, sol, matelas…
  • Ressentez ce qui se passe en vous
  • A présent, imaginez vous voir comme si vous étiez situé(e) en face vous, un peu comme en miroir
    Que / qui voyez-vous ? Laissez-vous surprendre…
  • Maintenant, essayez de vous voir de plus loin, comme si vous étiez à quelques mètres
    Que / qui voyez-vous ? Laissez-vous surprendre…
  • Revenez à vous, à l’intérieur.
    Ressentez de nouveau ce qui se passe en vous
    Est-ce raccord avec ce que vous sentiez tout à l’heure ?
  • Ressentez-vous l’envie de changer quelque chose maintenant, plus tard ?

La sophrologie guide en douceur vers une prise de recul nécessaire à une meilleure qualité de vie et un rapport à soi plus intègre.
Vous pouvez vous faire accompagner pour apprendre à voir « l’image en grand », c’est ce que les anglo-saxons évoquent quand ils parlent de « the big picture » comme un exercice vital utile à progresser.

Je vous attends en cabinet pour apprendre ensemble à relativiser.

Vous souhaitez obtenir un renseignement ou prendre un rendez-vous

Vous aimerez lire aussi

La Ménopause

/