Quand tout va bien…

Quand tout est facile, c’est aussi le temps de s’occuper de soi, d’approfondir son bien-être, de vivre son bonheur plus pleinement. Quand tout va bien, c’est aussi le temps de consulter un sophrologue. 

La sophrologie n’apporte pas que des réponses thérapeutiques. Elle a d’abord un objectif  prophylactique. – comme je n’ai pas souvent l’occasion d’écrire ce joli mot, j’en profite. La prophylaxie c’est de la prévention.-
La sophrologie s’apprend à tout âge – sauf à être malentendant parce qu’elle est portée par la voie, quoique des expériences aient été menées avec un accompagnement spécifique.

Les ingrédients importants dans toute démarche sophrologique sont la patience, l’indulgence et la persévérance. Ce sont au moins ces 3 qualités que la sophrologie amène à développer pour soi. Et c’est déjà un vaste programme en soi !

Dans un objectif de s’apporter du mieux-être, il faut accepter que le changement prenne du temps. Ce que l’on accorde plus volontiers aux autres qu’à soi.
Il est bon d’admettre également que dans le changement, tout n’est pas juste, exact ou parfait – du premier coup au moins. Ce que l’on accepte plus facilement des autres que de soi.
S’il est reconnu qu’un changement profond prend environ 7 années de pratique, il est réaliste d’envisager de persévérer pour le gagner.

Si vous regardiez votre meilleur ami changer, que lui conseilleriez-vous ?

C’est une bonne question à se poser, parce qu’au fond, la condition préalable à tout changement implique de s’apporter soi même tout le soutien nécessaire et devenir son meilleur allié / ami est un excellent début.

Qu’en pensez-vous ?

Vous vous sentez bien, venez apprendre les techniques préventives de la sophrologie.

Vous aimerez aussi lire