J’ai du mal à respirer !

La respiration est ce qui vous arrive de plus important à chaque instant. Sans elle, rien ne peut plus survenir. 

Si vous rencontrez des difficultés respiratoires, vous devez consultez un médecin qui mènera toutes les explorations nécessaires.

Si ces difficultés respiratoires n’ont pas pour source un problème médical, la sophrologie peut vous apprendre à respirer mieux.

« J’ai du mal à respirer ! »
« Ma respiration se bloque dans ma poitrine »
« Respirer, c’est fatigant…. »
« Je me sens oppressé(e) »
« Je réalise souvent avec un temps de retard que je ne respirais plus »
« L’air ne passe pas »

Ce sont des phrases que j’entends bien souvent en cabinet lorsque je demande aux personnes qui viennent me voir comment elles respirent…

Et encore, c’est ce que j’entends dans l’éventualité où elles se rendent compte qu’elles respirent…


Quand la respiration coince, il est urgent d’agir : s’il ne s’agit pas d’un souci d’ordre médical, 
il faut souffler un bon coup !


Avez-vous déjà pensé à pousser quelques soupirs ? C’est un bon moyen de commencer à libérer un peu d’espace pour la respiration.

Essayez !

Inspirez, soupirez.
Encore…

Inspirez, soupirez.
Encore…

Inspirez, soupirez…

Alors, comment sentez-vous votre respiration maintenant ?


A l’inspire, le corps ressent une tension. A l’expire (ou soupir), le corps libère la pression…

Plus j’expire avec conviction, plus je libère la pression avec efficacité.
C’est un point à retenir quand on tend à facilement imiter la cocotte-minute… Pfff…

Recommencez à soupirer :

Inspirez, soupirez.
Encore…

Inspirez, soupirez.
Encore…

Inspirez, soupirez…


Respirer est vital, nous le savons tous au fond.


Mais penser que je suis en train de respirer est une action moins commune qui permet à mon corps tout entier de profiter d’un bon bol d’air.

Allez, je vous laisse pour aujourd’hui, j’ai quelques soupirs à pousser… Et vous ?

Vous souhaitez améliorer votre respiration avec la sophrologie

Vous aimerez aussi lire

Le Bonheur

/

Le Deuil

/